Les bienfaits du brossage à sec



Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter une approche de santé qui présente de nombreux bienfaits pour notre peau, notre système lymphatique et même pour l’organisme dans son ensemble. 

Cette méthode, c’est le brossage à sec.

Je vous vois déjà venir : « Le brossage à sec ?! Mais c’est quoi ce nom barbare ! »

En fait, le brossage à sec (ou brossage lymphatique) est une technique qui consiste à brosser le corps à sec – donc sans eau – avec une brosse plus ou moins dure afin d’éliminer les cellules mortes. Mais pas que !

Les bienfaits sont bien plus étendus que ça. Nous allons les découvrir ensemble, mais tout d’abord, découvrons la fonction de notre peau. 



Le rôle de notre peau :

La peau assure de nombreuses fonctions : maintien de la température corporelle, protection contre les éventuelles agressions extérieures et elle participe aussi à la synthèse de la vitamine D, etc.

Mais en plus, la peau est aussi le plus grand organe d’élimination du corps.

En effet, on estime que le corps élimine à travers ses pores plus de 450 grammes de déchets par jour. 

C’est l’émonctoire – organe qui permet d’évacuer les toxines et autres déchets de l’organisme – le plus étendu et c’est l’un des plus essentiels car il est responsable d’un quart de la désintoxication du corps. 

C’est justement en raison de sa grande capacité d’élimination, que l’on dit parfois que la peau est notre troisième rein. Les reins et le foie sont les deux organes d’élimination principaux du corps, mais lorsque ceux-ci sont débordés, c’est la peau qui leur vient en aide afin de les soutenir. 

* * *

D’ailleurs, il est facile de voir et de ressentir cette élimination sur notre peau. Car plus notre corps est chargé de toxines, plus notre sueur a une odeur forte. Mais encore, plus nous avons de toxines à éliminer et plus notre corps les fera “sortir” via des éruptions cutanées (acné, psoriasis, eczéma, rougeurs, etc.).

C’est pourquoi, il est important de toujours encourager les processus d’élimination de notre peau. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Par exemple, pour soigner l’acné, un dermatologue prescrira un traitement à base de différents produits, comme l’application de crèmes antibiotiques sur les boutons d’acné.

De façon générale, il se concentre exclusivement sur le symptôme (le bouton d’acné) et pas sur la cause qui est bien souvent multifactorielle (accumulation de toxines, nutrition non adaptée, émotions réprimées, etc.).

Bref, vous comprenez maintenant que la peau présente un rôle majeur pour l’équilibre de notre corps. Mais avant de poursuivre et de découvrir les bienfaits du brossage à sec, nous devons tout d’abord connaître le rôle de notre système lymphatique.



Le rôle de notre système lymphatique :

La fonction principale du système lymphatique est de transporter la lymphe, un liquide qui irrigue les capillaires et les tissus conjonctifs de tout le corps.

De plus, la lymphe est composée de globules blancs (ou lymphocytes) qui défendent l’organisme contre les agressions extérieures (infections, virus et bactéries). 

Le système lymphatique joue donc un rôle fondamental pour notre force immunitaire mais également pour le bon équilibre de notre organisme puisqu’il assure les échanges avec le sang, l’apport d’oxygène et de nutriments dans les cellules mais aussi l’élimination et le drainage des toxines.

* * *

En effet, nos cellules travaillent nuit et jour pour le maintien de notre santé et il se produit à chaque instant des centaines de réactions biochimiques au sein de nos cellules.

Et bien sûr, elles ont besoin d’éliminer les déchets qui résultent du fonctionnement et du métabolisme cellulaire (déchets endogènes). Ces déchets sont donc acheminés via la lymphe et le sang afin d’être évacués.

Le problème, c’est que bien souvent, nos habitudes de vie moderne ne favorisent pas du tout l’équilibre général du corps (sédentarité, alimentation non adaptée, accumulation de stress, etc.).

Et tout naturellement, une hygiène de vie non adaptée à la physiologie humaine produira quelques désagréments au sein du corps :

Épuisement du système nerveux, ralentissement des fonctions d’élimination, mauvaise digestion et bien sûr la saturation du système lymphatique (accumulation de déchets non évacués).

* * *

Or, l’engorgement des fluides corporels peut finir par produire une sorte « d’étouffement » qui aura des répercussions sur l’ensemble du corps ce qui peut amener à développer plusieurs maux de type inflammatoire ou chronique.

Par exemple, l’encrassement du système empêche les nutriments de circuler et d’être absorbés correctement par les cellules, ce qui, à la longue peut entrainer plusieurs carences. 

Bref, vous comprenez pourquoi il est important de maintenir notre environnement cellulaire le plus sain, fluide et propre possible.

Bien sûr, cela doit se faire en adoptant des habitudes de vie saines et adaptées à notre physiologie (nutrition, équilibre mental, activité physique, etc.). 

Et vous l’avez compris, le brossage à sec fait partie de ces petits plus à incorporer dans notre quotidien pour favoriser une élimination correcte(et bien plus, comme vous allez le découvrir).



C’est quoi le brossage à sec ?

En gros, c’est une simple pratique naturelle qui consiste à brosser l’intégralité de la peau avec une brosse et à sec (donc sans eau, juste avant de se doucher par exemple).

Ok, je suis d’accord, vu comme ça, ça parait un peu bizarre ! Mais vous verrez, une fois que vous découvrirez l’utilité et les bienfaits de cette pratique vous comprendrez tout son sens.

D’ailleurs, on retrouve de nombreuses cultures à travers le monde qui pratiquent le brossage à sec depuis des centaines d’années.

Par exemple, le brossage avec des brindilles de bouleau, des serviettes rugueuses où même des épis de maïs a toujours été pratiqué dans les bains au Japon. Le brossage à sec a toujours fait partie de la culture du sauna en Finlande, en Scandinavie et en Russie.

On le pratique aussi dans les huttes de sudation chez les Amérindiens ou dans les centres de médecine Ayurvédique en Inde.

C’est une pratique ancestrale. Mais comme beaucoup de pratiques anciennes, elle avait fini par tomber dans les oubliettes. La bonne nouvelle, c’est qu’elle a regagné en popularité ces dernières années (et à juste titre).

Par exemple, aujourd’hui, le brossage à sec est offert au menu des spas dans de nombreux hôtels.

Mais alors, pour quoi c’est si bon de se brosser ?



Les bienfaits du brossage à sec :

1. Pour une bonne exfoliation : le brossage à sec élimine en douceur les cellules mortes (ou peaux mortes) présentes sur la couche supérieure de l’épiderme. En se débarrassent de toutes les peaux mortes, notre peau est plus douce, plus saine et le renouvellement cellulaire est favorisé.

2. Pour une meilleure élimination : le brossage à sec nettoie en profondeur les pores (portes de sorties des toxines) et aide à éliminer l’accumulation de résidus, de toxines et de déchets métaboliques incrustés dans ceux-ci. 

3. Préserve la couche protectrice : le brossage à sec – contrairement à de nombreux savons et produits industriels – préserve la couche protectrice de notre peau (un mélange de corps gras et d’acide). Cette couche protectrice est très importante contre les agressions et infections extérieures. Elle protège la peau du dessèchement et permet aussi sa souplesse et son imperméabilité. Elle joue aussi un rôle dans la production de vitamine D.

4. Participe à l’équilibre de tout l’organisme : la peau reflète notre état intérieur. Une hygiène de vie saine (nutrition adaptée, respect des cycles veille-sommeil, activité physique, etc.) aura d’énormes répercussions sur la qualité de notre peau. De même, prendre soin de sa peau fait aussi beaucoup de bien à l’ensemble de l’organisme. Par exemple, grâce à la bonne élimination des toxines et des déchets métaboliques, le brossage à sec va soutenir de façon indirecteles autres organes d’élimination (comme les reins, le foie et les intestins).

5. Favorise la circulation : le brossage à sec fait bouger la lymphe stagnante et favorise ainsi la circulation lymphatique (et sanguine). D’où les sensations de picotements après une séance de brossage à sec (les picotements sont dus à la circulation accrue du sang au niveau de notre peau).

6. Tonifie les tissus : le brossage à sec produit un massage des tissus conjonctif et permet une meilleure mobilisation et répartition des graisses. La pratique régulière aide à éliminer la cellulite (bien sûr, ce n’est pas magique non plus, et le mieux pour cela, c’est avant tout de travailler sur nos habitudes de vie de façon générale). De plus, le brossage de la peau produit uneréaction hermétique. C’est-à-dire de petits stress (ou traumas) sur la peau qui ont pour conséquence de stimuler le renouvellement cellulaire et la production d’élastine et de collagène (protéines qui assurent la souplesse et la fermeté de notre peau).

7. Effet vivifiant : parce que les poils de la brosse sont fermes, le brossage de la peau apporte un véritable effet stimulant. C’est pourquoi, il est particulièrement agréable de faire une séance de brossage au réveil (juste avant la douche). C’est un très bon moyen de bien démarrer la journée.

8. Calme le système nerveux : le brossage de la peau stimule les terminaisons nerveuses de la peau ce qui apporte un effet relaxant via la régulation de l’hormone du stress (le cortisol). Le brossage à sec est d’ailleurs recommandé aux personnes en état de burnout par le docteur Alan Christianson (un médecin américain spécialisé dans le traitement de la fatigue chronique)

* * *

Comme vous le voyez, cette pratique d’hygiène apporte de nombreux bienfaits. Le docteur Bernard Jensen – un des pionniers de la naturopathie – a dit un jour :

« Le brossage à sec de la peau est le meilleur de tous les bains. Aucun savon ne peut nettoyer et rendre la peau aussi nette que la nouvelle peau qui se cache sous la vieille. La peau se régénère toutes les 24 heures et elle devrait normalement éliminer jusqu’à 1 livre de déchets corporels par jour. Le brossage à sec enlève la vieille couche de peau, ce qui aide à l’élimination des cristaux d’acide urique, de catarrhe et autres acides du corps. » 

* * *

Bien sûr, il existe aussi quelques contre-indications :

En effet, il va de soi que si vous avez des éruptions cutanées, des infections ou des problèmes inflammatoires tels que la phlébite, il ne faut pas brosser cette partie de peau. Ne brossez jamais une peau cassée (coupures, égratignures, lésions, plaies, brûlures, coups de soleil).

Ne brossez jamais les zones infectées, les rougeurs, les irritations, les inflammations ou les cancers de la peau. Même sur une peau saine, veuillez à arrêter le brossage si votre peau devient irritée ou enflammée. C’est simple, restez à l’écoute de votre corps.

Mais certaines affections cutanées pourraient faire exception à cette règle.

En effet, le Dr. Marc Glashofer (un dermatologue basé à New York et membre de l’American Academy of Dermatology) mentionne que le brossage à sec pourrait participer au traitement de la kératose pilaire, une affection cutanée qui consiste en de nombreuses petites bosses rugueuses qui ont tendance à apparaître sur le dessus des bras et des cuisses.

Un brossage à sec de ces zones pourrait théoriquement être bénéfique. Toutefois, si c’est votre cas, allez-y avec prudence car il n’existe pas encore d’évidence scientifique à ce sujet.



Comment pratiquer le brossage à sec ?


CHOISIR SA BROSSE :

Le brossage à sec ne doit pas se faire avec n’importe quelle brosse. En effet, vous devez utiliser une brosse en poils naturels fermes, mais pas trop rigides non plus (les poils doivent être fermes mais flexibles).

Pour cela, le mieux est d’utiliser une brosse en fibre d’agave ou d’aloès, ou bien en crin de sanglier ou de cheval. Ensuite, choisissez une brosse avec un manche afin de pouvoir brosser les zones difficiles comme le dos.

En magasin, vous en trouverez facilement dans les boutiques bio ou dans la plupart des pharmacies. Si vous voulez commander votre brosse sur Amazon, il en existe toute une panoplie ! Mais je peux vous recommander cette brosse de chez Wellfit (en poil de crin) ou celle-ci (en soie de porc).

Personnellement, j’ai commandé ma brosse il y a déjà plus de 4 ans et j’en suis très content. J’utilise cette brosse de la marque Yerba Prima :



COMMENT SE BROSSER DE FACON EFFICACE ?

Premièrement, vous devez le faire sans eau (mais ça, vous l’avez bien compris). C’est pourquoi, l’idéal est de le faire juste avant d’aller sous la douche.

Ensuite, pas besoin de mettre beaucoup de pression (ce qui compte c’est la régularité). Bien sûr, une légère rougeur due à l’augmentation de la circulation sanguine est normale. Cela indique que votre brossage fonctionne et que vous avez relancé la circulation sanguine avec succès.

* * *

Voici les différentes étapes à suivre pour un brossage efficace :

Commencez par les extrémités (chevilles et pieds) avec des mouvements circulaires et ascendants. En effet, vous devez toujours progresser en direction du cœur (la lymphe se dirige toujours vers le cœur).

Brossez ensuite vos jambes, vos cuisses et terminez au niveau de l’aine. Puis, brossez vos mains, vos bras, vos épaules et vos aisselles. Maintenant, brossez votre ventre et progressez doucement vers votre poitrine et votre cou.

Terminez ensuite en brossant vos fesses et en remontant le long du dos jusqu’à la racine des cheveux. Vous pouvez ensuite brosser votre visage et même votre cuir chevelu.

Attention : beaucoup de gens préconisent de ne pas se brosser le visage (sauf en utilisant une brosse avec des poils plus doux). Personnellement, cela ne me pose aucun problème et justement, je trouve que ça me fait beaucoup de bien. À vous de juger. 

* * *

Et voilà, cette petite séance de brossage ne vous prendra pas plus de 3 minutes. Après votre brossage, vous vous sentirez revigoré et des picotements devraient apparaitre. Ne paniquez pas, les picotements sont dus à la circulation accrue du sang au niveau de votre peau. Justement, c’est un très bon signe 🙂



COMMENT NETTOYER SA BROSSE ? 

Avec la quantité d’impuretés et de peaux mortes que vous allez éliminer au cours de vos séances de brossage, il est important de nettoyer votre brosse régulièrement.

Pour cela, c’est très simple : tous les mois, lavez votre brosse avec de l’eau chaude et du savon naturel, puis rincez- la avant de la laissez sécher à l’air frais. 



L’art de choisir son savon :

Comme nous l’avons vu, la peau se régénère toutes les 24 heures et élimine jusqu’à 450 grammes de déchets par jour. Le brossage à sec permet d’évacuer les peaux mortes et de favoriser l’élimination des matières incrustés.

Cela favorise ainsi la régénération cellulaire et laisse place à une peau neuve et propre. À lui seul, le brossage à sec permet un nettoyage efficace et amplement suffisant.

Et à moins d’être garagiste ou poissonnier, nous n’avons nul besoin de nous savonner sur une base quotidienne. Bien sûr, rien n’empêche de le faire. Mais dans ce cas, il faut bien choisir son savon.


QUEL SAVON CHOISIR ?

L’idéal sera toujours de choisir un savon à froid et naturel.Savez-vous que traditionnellement, le savon était fabriqué à partir de deux ingrédients seulement : de l’huile et de la soude (ou de la potasse).

En effet, le savon de nos ancêtres était produit par saponification à froid. La saponification est une réaction chimique entre un corps gras (des huiles végétales de préférence) et de la soude pour les savons solides (ou de la potasse pour les savons liquides).

Cette méthode de fabrication à froid permet de préserver la propriété des huiles utilisées. 

Cela donne un savon beaucoup plus nourrissant et riche pour notre peau grâce à la préservation des vitamines, des acides gras, mais surtout de la glycérine naturelle (un composé chimique qui possède de nombreuses vertus pour la peau : hydratant, adoucissant, protecteur et plus encore).

* * *

Le souci avec les savons industriels, c’est que la plupart d’entre eux sont fabriqués à partir de matière détergente qui ne contient plus de glycérine (ou très peu).

Bien sûr, cela fait des savons avec un fort pouvoir détergent, mais pour une utilisation quotidienne, ils sont beaucoup trop agressifs pour notre peau.

De plus, les savons du commerce ne sont pas produits à froid et la majorité des matières nutritives sont éliminés durant la fabrication. Cela produit des savons à très faible qualité nutritive



Et voilà !

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article sur les bienfaits du brossage à sec. Ecrire un article comme celui-ci, me prend beaucoup de temps et je le fais dans une optique de partage. 

C’est pourquoi, ça me ferait vraiment plaisir d’avoir un retour de votre part. Laissez-moi un commentaire et je me ferai un plaisir de vous lire et de répondre 🙂

Pensez aussi à partager ou à cliquer sur j’aime car cela améliorera la visibilité de mes articles sur Google et d’autres personnes pourront ainsi les découvrir.

Voilà, ce sont de tout petits gestes qui peuvent faire la différence pour le succès de mon blog. Je vous remercie d’avance.


Passez une belle journée.

Nils



  •  
  •   
  •   

2 réflexions sur « Les bienfaits du brossage à sec »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *