Trouver plus de sérénité avec l’essentialisme

 

 

 

La serenite avec Lessentialisme

 

 

Récemment, j’ai publié la chronique du livre l’essentialisme sur mon autre blog (Productif-Zen). En plus de nous amener à mieux gérer notre temps et à accomplir nos projets, l’état d’esprit de l’essentialisme permet avant tout d’apporter plus de sérénité et de bonheur au quotidien. Pour cela, j’aimerais partager avec vous cette merveilleuse philosophie qu’est l’essentialisme 🙂

 

 

C’est quoi l’essentialisme ?

 

Dans un monde dominé par la rapidité, la hâte, l’impatience et l’envie d’avoir toujours plus, l’essentialiste se démarque en cultivant l’art de la simplicité et en apprenant à discerner ce qui compte vraiment pour lui. Jour après jour, il réduit, il simplifie, il se concentre sur ce qui est absolument essentiel et élimine tout le reste. En gros, on peut définir l’essentialisme comme la poursuite du :  

 

MOINS MAIS MIEUX

 

 

Connaissez-vous la loi de Pareto ? Très utilisée dans le milieu du développement personnel et de l’entrepreneuriat, la loi de Pareto (ou loi du 20/80) stipule qu’environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes. Par exemple, 80% du chiffre d’affaires d’une entreprise provient toujours d’environ 20% de ses clients. Ceci s’applique dans n’importe quel domaine : 20% des gens possèdent 80% des richesses ou 20% de notre travail apporte 80% de nos résultats. La plus grande partie de nos résultats provient toujours d’un mince segment d’effort que l’on a investi auparavant. De même, l’essentialiste identifie l’essentiel parmi la trivialité de choses insignifiantes du quotidien. Le 20% qui fait la différence.

 

« Parfois, ce que l’on ne fait pas et tout aussi important que ce que l’on fait. »

 

En gros, voici l’état d’esprit de l’essentialiste :

  • Il pense en termes de « moins mais mieux »
  • Il va dans une seule direction à la fois.
  • Il prend régulièrement des pauses pour discerner ce qui compte vraiment.
  • Il connaît parfaitement ses priorités.
  • Il élimine tout le reste (le superflu).
  • Il sait dire non.
  • Il prend de l’avance et facilite l’exécution.
  • Il est organisé et maîtrise ses choix.
  • Et surtout, il embrasse chaque étape du voyage avec joie et sérénité.

 

 

Bien sûr, c’est un style de vie qui se développe petit à petit. L’essentialisme n’est pas quelque chose que l’on ajoute à la somme d’une vie déjà surchargée. C’est un état d’esprit qui doit devenir l’essence même de qui nous sommes.

 

 

Pourquoi cet état d’esprit amène-t-il plus de sérénité ?

 

C’est simple, en apprenant à se concentrer exclusivement sur l’essentiel, on devient tout de suite beaucoup plus efficace dans ce qu’on fait.

 

  • On apprend à mieux s’organiser.
  • On développe une plus grande maîtrise de nos choix.
  • On peut se ménager plus de temps libre.
  • On accomplit nos tâches quotidiennes avec moins de friction et d’effort.
  • On apprend à se complaire dans la simplicité.
  • On ralentit le rythme et on aborde la vie avec plus de « douceur ».
  • Et surtout, on se libère de tout le non-essentiel (le superflu) qui bouffait toute notre énergie jusqu’à présent !

 

En gros, on se libère l’esprit de tout encombrement. Une vraie libération. C’est comme faire le ménage !  On se sent toujours mieux lorsque l’espace est propre et épuré. Alors en simplifiant notre quotidien et en connaissant nos priorités, on se retrouve tout de suite avec plus de temps rien qu’à soi. Et quand notre esprit est clair et « bien rangé », cela a pour conséquence de faire grandir en nous un sentiment de sérénité et de paix intérieures.

 

L'art de la simplicité avec BalouD’ailleurs, comme le dit si bien le grand sage Balou dans le livre de la jungle :

Il en faut peu pour être heureux 


Vraiment très peu pour être heureux

Il faut se satisfaire du nécessaire 


Un peu d’eau fraîche et de verdure

Que nous prodigue la nature

Quelques rayons de miel et de soleil.

 

 

Voilà, l’essentiel du message est passé. Inutile d’aller plus loin et de compliquer les choses. Nous pouvons tous purger notre vie du non-essentiel et embrasser la voie de l’essentialisme, à notre manière, à notre époque et à notre propre échelle. Nous pouvons tous vivre une vie non seulement de simplicité, mais de sérénité et bonheur.

 

Si la voie de l’essentialiste vous attire, je vous invite à cliquer ici pour lire la chronique complète du livre l’essentialisme de Greg McKeown.

 

De plus, si le sujet de l’organisation, de la gestion du temps et de la productivité ZEN vous intéresse, je vous invite à découvrir mon autre blog : Productif-Zen. J’y partage ma philosophie et mes méthodes pour mieux gérer les responsabilités du quotidien et accomplir nos objectifs tout en abordant la vie avec paix et sérénité 🙂

 

Je vous souhaite une bonne journée.

 

Le livre :

 

 

 

 

 

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    38
    Partages
  • 38
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *