Les 4 piliers de l’état d’esprit du Productif Zen

 

 

Le Productif ZenNous avons tous de nombreuses responsabilités et avec les aléas du quotidien, il est difficile de ne pas se disperser et on passe souvent à côté de choses importantes pour soi.

C’est pourquoi je parle souvent de l’état d’esprit du Productif Zen. Et justement, dans cet article, on va découvrir cela avec plus de détails  Mais avant, je vais répondre à cette question : Pourquoi vouloir devenir un Productif Zen ?

 

 

En gros, voici les bénéfices qu’on peut en retirer :

–  Une plus grande maîtrise de nos choix.

 Plus de temps libre (pour faire ce qu’on aime).

 Plus d’accomplissement dans nos projets.

–  Cela avec le moins de friction et d’effort possibles

–  Plus de paix intérieure et de sérénité.

–  Et plus de liberté par une meilleure gestion de notre temps.

 

Le temps est une ressource précieuse, et lorsqu’on apprend à l’utiliser avec sagesse, on peut récolter de jolis bénéfices dans notre vie. Et c’est tout l’objet du blog.

Bien sûr, être un Productif Zen, c’est avant tout un état d’esprit. Un mode de vie.

 

Les 4 piliers de l’état d’esprit du Productif Zen

 

1. Moins mais mieux : C’est le plus important et c’est le facteur numéro 1 qui différencie le Productif Zen de « l’improductif occupé ». En fait, le Productif Zen est un essentialiste. Mais c’est quoi ça l’essentialisme ? On peut le décrire comme la poursuite implacable du moins mais mieux. En gros, c’est simplement l’art de cultiver la simplicité en apprenant à discerner ce qui compte vraiment pour soi. Chaque jour, on réduit, on simplifie et on se concentre sur ce qui est absolument essentiel en éliminant tout le reste. Tout comme la loi de Pareto (20/80) qui stipule qu’environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes, l’essentialiste discerne l’essentiel parmi la trivialité des choses insignifiantes du quotidien. Si vous voulez aller plus loin, cliquez ici pour découvrir la chronique du livre l’essentialisme de Greg McKeown (Essentialism, the disciplined pursuit of less).

 


2. Une vision claire : 
Imaginons que vous rencontrez un ami et qu’il vous invite à manger chez lui. On est d’accord que pour vous rendre chez lui, il vous faudra son adresse. C’est logique non ? De même, l’unique
Vision claire - Productif Zenmoyen d’atteindre un objectif, c’est d’avoir une vision claire de ce qu’on veut accomplir (sinon, il y a de fortes chances de se retrouver au mauvais endroit). Sénèque disait : « Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va ». C’est pourquoi, le Productif Zen conserve et entretien une vision claire et parfaite concernant la direction qu’il choisit d’emprunter. De cette façon il connaît ses priorités dans la vie (d’un point de vue général) tout comme ses priorités du quotidien qui le font avancer vers son objectif.

 

3. Être organisé : Que ce soit pour être plus efficace, pour mieux gérer notre temps, pour respecter nos engagements et faciliter l’accomplissement de nos activités quotidiennes, il est primordial d’avoir une bonne organisation. Cela permet d’aborder la vie avec beaucoup plus de facilité. Bien sûr, l’organisation et la gestion du temps sont un sujet vaste. Alors, qu’il s’agisse d’acquérir des outils pour une meilleure connaissance de soi, des outils de gestion du temps et des priorités ou des outils pour plus de productivité, tout est exploré en détail dans ce blog. Je vous laisse le découvrir par vous-même mais quoi qu’il en soit, sachez que pour devenir un Productif Zen, il faut être organisé


4. Des petits pas : 
Aviez-vous entendu parler de la méthode Kaizen ? Dans le milieu de l’entrepreneuriat, le système Kaizen consiste à améliorer la productivité d’une entreprise en apportant chaque jour de petits changements. C’est pourquoi on l’appelle aussi  La méthode des petits pas !  Une fois qu’on a une vision
claire de notre destination, tout ce qui nous reste à faire est d’effectuer chaque jour des petits pas, des Les petits pas de l'essentialiste
petits changements qui nous rapprochent un peu plus de notre objectif
. Il est plus facile de faire de petites actions régulièrement car cela demande moins d’effort. Tous ces petits pas cumulés mènent inévitablement vers notre destination. C’est pourquoi le Productif Zen commence toujours petit et célèbre chaque petite action de progrès. On s’entend sur le fait que c’est parfois difficile, car cela demande de faire preuve de patience et de confiance sereine envers l’accomplissement de notre objectif.

 

Et Voilà ! Ces quatre piliers sont le fondement même de l’état d’esprit du Productif Zen. Bien sûr, ceci n’est qu’un début et un travail personnel est nécessaire pour les développer. De plus, il existe de nombreuses autres subtilités, outils et méthodes pour devenir plus productif et mieux gérer son temps. Par conséquent, si l’article vous a plu, je vous invite me suivre et à explorer la catégorie « productivité zen » du blog afin d’en apprendre plus.

Merci d’avoir pris le temps pour lire cet article. Je vous invite également à cliquer sur j’aime et à le partager, parce que cela améliore la visibilité sur Google 🙂

A bientôt.

Nils

 

.

 

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *