Le plus grand frein de la productivité

 

 

Connaissez vous le plus grand frein du Productif Zen ? C’est ce que vous allez découvrir dans cet article. En effet, il existe un frein qui impacte aussi bien notre niveau de productivité et d’efficacité que notre niveau de bien-être et de paix intérieure.

 

En fait, ce frein fait de nous tout l’opposé d’un productif zen. Il nous rend improductif et nous stresse inutilement. Et si vous lisez cet article aujourd’hui, c’est certainement parce que vous aimeriez découvrir une méthode qui puisse vous rendre un peu plus productif et peut-être aussi un peu plus zen et en paix intérieurement. Pourtant, ce que je vais partager avec vous aujourd’hui n’est certainement pas une méthode ! En fait, c’est juste la base. La base des bases pour être productif et zen. Et pour avoir cette base, encore faut-il éliminer le frein.

 

Mais alors, quel est ce fameux frein ? Ce frein, c’est la préoccupation !

Ahaah ! Vous ne vous attendiez peut-être pas à ça. Pourtant, la préoccupation est un véritable petit diable qui bouffe toute notre énergie ! Pourquoi ? On découvre ça ensemble dans la suite de cet article 🙂

 

 

 

 

Préoccupation VS clarté :

 

Préoccupation = un souci, une inquiétude qui occupe l’esprit.

 

Pour moi, la préoccupation, c’est le fait d’être constamment perdu dans son esprit. C’est de la dispersion. C’est la fuite de l’énergie à droite et à gauche. En quelque sorte, être préoccupé, c’est fuir l’instant présent. Au lieu d’être vraiment là et d’accepter la réalité du moment présent, on se perd dans nos pensées, on remue nos problèmes, on appréhende ce qui pourrait arriver dans un futur proche, on pense à ce qu’on va manger à midi, etc.

 

.

pré- signifie « devant » et marque l’antériorité. –Occupé, vous savez déjà ce que ça signifie.

Alors, en gros, la préoccupation, c’est le fait de se rendre inutilement occupé. C’est ce qui nous rend moins productif, car lorsque l’esprit est occupé, on a naturellement du mal à prendre en charge les défis qui se présentent à nous dans l’instant T.

 

En fait , notre énergie devient complétement fracturée. D’un côté, on essaie de se concentrer sur une tâche importante, alors que de l’autre, notre esprit divague et remue les problèmes. Pensez-vous qu’il est possible d’être véritablement efficace de cette manière ? Certainement pas.

Et cerise sur le gâteau, cela affecte notre bien-être… Et oui, la préoccupation, ça demande beaucoup d’énergie. À force d’avoir l’esprit rempli et éparpillé, on finit par être davantage sujet au stress. Je ne sais pas vous, mais personnellement, j’ai remarqué que lorsque mon esprit est complétement agité, je deviens facilement réactif, nerveux et surtout, plus sensible à mon environnement.

 

Bref, maintenant que vous connaissez les secrets de « l’improductif préoccupé », on va découvrir ensemble comment devenir un vrai productif zen. Et pour cela, on doit développer notre clarté d’esprit !

 

 

La clarté d’esprit :

 

Lorsque l’esprit est bruyant et agité, c’est comme si un voile de pensées, d’images et de concepts était là pour nous brouiller constamment la vision. Le bruit mental nous empêche de voir les choses telles qu’elles sont réellement. Il nous embrume l’esprit.

Et c’est pour cela qu’il est essentiel de trouver le silence intérieur et de développer un esprit clair et limpide. Sans cela, on n’est jamais vraiment efficace dans ce que l’on fait.

 

Pourquoi certaines personnes ont-elles l’impression d’être complétement surmenées pour presque rien alors que d’autres ont des responsabilités énormes et semblent pourtant aborder la vie avec douceur et sérénité ?

 

Je pense par exemple aux dirigeants de grandes entreprises ou encore à certains dirigeants politiques comme Gandhi ou Martin Luther King. Vous savez, le genre de personnes qui doivent faire face à des responsabilités et des difficultés qui seraient juste insoutenables pour le commun des mortels et qui pourtant les assument avec une apparente facilité (qui est parfois presque déconcertante).

Comment est-ce possible ? En fait, je pense que cela s’explique avant tout par notre degré de clarté et de paix intérieure. C’est parce que ces gens-là ne se laissent pas surmener par leurs pensées qu’ils arrivent à supporter d’aussi grandes responsabilités. Ils ont une relation plus saine avec leur mental et ne se laissent pas absorber par la moindre pensée qui les traverse.

 

Energie et essentialisme

 

Bref, pour aborder nos projets avec plus d’efficacité et nos journées avec plus de paix intérieure et de bien-être, on devrait développer un nouveau rapport avec nos pensées. Comme sur l’image ci-dessus, on devrait prendre soin de notre énergie et la placer dans ce qui compte réellement. C’est tout un travail. Un réapprentissage.

 

 

 

 

Comment faire ce travail et enfin trouver plus de clarté ?

 

  1. Développer notre sens des priorités : cela permet d’utiliser notre temps et notre énergie avec plus de sagesse. C’est un état d’esprit qui nous aide à prendre les bonnes décisions et à nous concentrer sur le plus important en premier. J’ai déjà écrit un article sur le sujet : cliquez ici pour le découvrir.

 

  1. Découvrir nos priorités de vie : cela permet d’identifier les éléments essentiels de notre vie et de les classer par ordre de priorités. Grâce à cela, on voit avec beaucoup plus de clarté les choses qui nous importent le plus. J’ai aussi écrit un article sur ce sujet : cliquez ici pour le découvrir.

 

  1. Apprendre à dire non: comme l’a dit Peter Drucker, « Les gens sont efficaces parce qu’ils disent « non », parce qu’ils disent « ce n’est pas pour moi ». En gros, nous ne pouvons pas tout faire. Et c’est pourquoi nous devons prendre la responsabilité de choisir ce à quoi l’on dit « oui » et ce à quoi l’on dit « non ». D’où l’importance d’avoir le sens des priorités et d’avoir une idée claire de nos priorités de vie 🙂

 

  1. Avoir un organisateur de tâches : pour garder l’esprit clair, l’idéal est de déléguer la fonction de conservation de nos « choses à faire » à un organisateur de tâche (personnellement, j’utilise un petit système de To-Do List). Cela évite d’avoir l’esprit préoccupé par tout ce qu’on a à faire et à se rappeler ! Je vous invite vraiment à essayer. Cliquez ici pour en savoir plus sur ma méthode d’organisation.

 

  1. Faire une petite méditation quotidienne : tous les jours, on se douche, on se brosse les dents et on prend soin de notre corps. Dans ce cas, pourquoi ne pas se créer un petit rituel pour prendre soin de notre esprit ? La méditation, c’est un petit moment au cours duquel on se recentre et où l’on se place en tant qu’observateur de nos pensées. Et le fait de faire cela quotidiennement peut être très bénéfique sur le long terme.

 

  1. Et maintenant, le plus important pour la fin : faire de la méditation un art de vivre !

Et oui ! À force de pratiquer la méditation, on renforce notre habileté à conserver un esprit calme dans toutes les situations. Nous avons plus de facilité pour trouver et maintenir un espace entre notre être et nos pensées. Mais bien sûr, c’est tout un réapprentissage à faire. On ne peut pas éliminer une mauvaise habitude du jour au lendemain… En tout cas, si vous êtes intéressé pour faire ce réapprentissage, je vous invite à découvrir ces deux séries d’articles que j’ai écrit : Pourquoi et comment réapprendre à penser ?   et  Une vie heureuse, un travail intérieur ?

 

 

 

 

Et voilà !

 

C’est la fin de cet article. Surtout, n’oubliez pas que la préoccupation est un vrai petit diable qui est à bannir une bonne fois pour toutes ! Si vous y arrivez, la clarté d’esprit qui en ressortira se fera sentir sur votre niveau de paix intérieure et de bien-être mais aussi sur votre degré d’efficacité et de productivité dans vos projets !

 

En tout cas, sachez que cela me prend beaucoup de temps pour écrire un article comme celui-ci et c’est pourquoi, je serais vraiment heureux et curieux d’avoir votre retour :

  • Et vous, vous arrive-t-il d’être préoccupé ?
  • Pensez-vous que cela ait un impact sur notre niveau de bien-être et de paix intérieure ?

 

Ça me ferait très plaisir de vous lire 🙂

Pensez aussi à partager l’article ou à cliquer sur j’aime car cela améliorera la visibilité de mes articles sur Google et d’autres personnes pourront ainsi les découvrir.

 

Passez une belle journée.

Nils

 

 

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    19
    Partages
  • 19
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *