LA CELLULE 1 / 5 – UNITÉ DE BASE DU CORPS HUMAIN

LA CELLULE 1 / 5 – UNITÉ DE BASE DU CORPS HUMAIN

INTRODUCTION

Le corps est composé de cellules, ce sont de petites unités vivantes qui comme nous respirent, se nourrissent, éliminent leurs déchets et communiquent. On qualifie la cellule comme l’unité structurelle et fonctionnelle de base de tout être vivant. Pourquoi ?

Parce qu’elles sont partout ! Oui, du bout de notre nez jusqu’aux doigts de pieds, elles sont partout.

Ensemble, elles forment une communauté de cellules, et c’est cette fameuse communauté de cellules qui forment notre corps.

Les cellules jouent un rôle essentiel, car tous les processus physiologiques, biochimiques et métaboliques de notre organisme dépendent de leurs activités. Chaque cellule a un rôle spécifique qui lui est propre, de la même manière que dans un orchestre chaque musicien à son propre rôle à jouer. Et l’harmonie du groupe fait la symphonie.

L’ASSEMBLAGE DU CORPS 

Plan ¢<Humain

Le corps humain est un assemblage de particules, nos organes sont formés d’une série de tissus, nos tissus sont formés de plusieurs cellules, les cellules sont composées de molécules, et ainsi de suite. Tout s’imbrique comme un jeu de poupées russes.

  • Atome : c’est le constituant fondamental de la matière, et il est lui-même composé de particules encore plus petites. Les neutrons et les protons (qui forment le noyau) et les électrons qui gravitent autour du noyau. Ils forment ensemble ce qu’on appelle l’atome qui pourrait être défini comme une particule d’énergie en vibration.
  • Molécule : c’est tout simplement un assemblage de plusieurs atomes (deux au minimum).
  • Cellule : de la même manière, une cellule est un assemblage de plusieurs molécules (protéines, lipides, phospholipides, etc.). C’est un petit être vivant et elle a un rôle fondamental dans le maintien de notre santé et c’est d’ailleurs pour cela qu’on la définit comme l’unité structurelle et fonctionnelle de base de l’organisme.
  • Tissus : c’est un ensemble de cellules semblables et de même origine. Il forme un ensemble fonctionnel, car chacune des cellules qui le composent concourt à une même fonction, ainsi on retrouve plusieurs types de tissus (tissus musculaires, tissus épithéliaux, etc.).
  • Organe : c’est un ensemble de tissus qui concoure à la réalisation d’une fonction physiologique (certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions).

Par exemple : le coeur est un muscle qui joue le rôle de pompe permettant de faire circuler le sang dans l’organisme entier. Mais il a également un rôle endocrinien, car certaines cellules du coeur vont libérer une hormone chargée de réguler la pression artérielle.

  • Système : c’est un ensemble d’organes qui interagissent au sein de l’organisme dans la réalisation d’une fonction biologique commune.

Par exemple le système cardiaque : c’est l’assemblage des vaisseaux sanguins, du coeur et des poumons qui vont assurer une fonction commune qui est la bonne circulation du sang dans l’organisme entier.

  • Humain : le corps humain pourrait à son tour être considéré comme un système entier, car il est formé d’un ensemble de systèmes et d’organes qui assurent une fonction commune : le maintien de notre santé et donc notre propre survie.
  • Plus loin : On pourrait alors prolonger le raisonnement sans fin, l’humain est un véritable univers à lui seul (« Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas »), donc au-dessus, un rassemblement d’humains forme ce qu’on appelle un groupe, et un groupe d’humains va partager son environnement avec des plantes, des animaux et tout cela va former une communauté. Et toutes ces communautés d’êtres vivants et de matières inorganiques (minéraux, etc.) vont constituer un écosystème. Et tout cela réuni forme une géante cellule que nous nommons « la planète terre ». Bref, le raisonnement est sans fin : système solaire << voie lactée << etc.

Tout est dans tout et cela démontre bien l’interrelation qu’il y a entre toutes choses.

LE CORPS : UNE COMMUNAUTÉ DE CELLULES

Le corps humain à lui seul forme un tout composé de trillions de cellules. C’est une « communauté ». Donc qui dit communauté de cellules, dit « coopération ». Et pour que la communauté fonctionne parfaitement, les rôles doivent être bien établis. On observe en effet une véritable coopération entre nos cellules. De plus, chacune d’entre elles possède une fonction qui lui est bien déterminée.

Par exemple : les cellules de la peau sont chargées de vérifier qu’aucun étranger n’arrive à s’infiltrer dans le corps. Pendant ce temps, plusieurs cellules s’occupent de former un conduit qu’on appelle « les vaisseaux sanguins », et ce fameux conduit va permettre la circulation des nutriments et de l’oxygène (dont nos très chers amis les globules rouges ont pour mission de transporter) afin de nourrir l’ensemble des cellules de l’organisme. Et si par malheur un agent étranger arrivait à se glisser dans l’organisme. Plusieurs cellules ont comme mission de s’attaquer aux substances étrangères (les macrophages par exemple), elles sont plusieurs et forment « le système immunitaire ».

Comme on le voit, les rôles sont bien établis (comme dans toute société) et ensemble elles assurent l’équilibre de la communauté, car on le sait bien : l’union fait la force. Elles ont le système immunitaire, nous avons l’armée. Elles ont les vaisseaux sanguins, nous avons les autoroutes.

« Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas » Hermès Trismégiste

CONCLUSION

Nous avons vu que chaque cellule est une unité vivante à part entière qui travaille jour et nuit pour sa survie et la survie de sa communauté (qui n’est rien d’autre que notre corps). Elles ont chacune un rôle bien établi et par la même occasion, cet équilibre dans la communauté permet notre bonne santé.

Si la cellule individuelle se porte bien, l’HOMME, la cellule complexe, se porte bien aussi. Tout ce qui est susceptible de rentrer dans notre vie par l’intermédiaire de notre hygiène de vie va avoir un impact direct sur la santé globale de nos cellules.

Comprenez maintenant pourquoi nous devons traiter notre corps comme un temple.

LA SUITE

La cellule 2/5 : Anatomie de la cellule

La cellule 3/5 : Principaux besoins de la cellule

La cellule 4/5 : Épigénétique et mécanismes de la cellule

La cellule 5/5 : Environnement de la cellule

Maintenant à vous de jouer, le corps est un temple et libre à vous d’améliorer votre hygiène de vie pour ainsi faire bénéficier à toutes vos cellules d’un environnement le plus sain qui soit. C’est tout votre corps qui vous remerciera. 🙂

Je vous invite aussi à laisser un commentaire pour me donner votre feedback et si l’article vous a plu, vous pouvez aussi cliquer sur j’aime et le partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *