Comment trouver sa voie avec son Ikigai ?

paixIkigai

 

Bonheur et Ikigai
Charles Henson

Sur mon blog, je parle souvent d’organisation, de gestion du temps, de productivité et de minimalisme, mais vous savez aussi que l’on retrouve quelques recettes de développement personnel et de bonheur. D’ailleurs j’emploi souvent le mot « Productif Zen ». Et selon moi, difficile d’être un Productif Zen, si l’on ne découvre pas une voie qui nous correspond et qui nous rend enthousiaste chaque matin en démarrant notre journée. J’écris donc cet article afin de vous aider à trouver votre raison d’être (d’un point de vue professionnel).

 

Que pouvez-vous gagner à la lecture de cet article ? Vous découvrirez une méthode simple et efficace qui vous aidera à trouver votre Ikigai (raison d’être) et cela par l’intermédiaire d’un petit travail d’introspection et de réflexion personnelle.

 

 

Les temps changent :

 

Dans le passé, il y avait peu de personnes véritablement passionnées par leur activité et les gens travaillaient exclusivement pour gagner leur pain. Peu de gens avaient du temps à consacrer à trouver leur voie.

 

Vous connaissez la pyramide des besoins de Maslow ?

Pyramide de Maslow et Ikigai

Cette pyramide illustre bien les différents besoins des êtres humains. Naturellement, on recherchera à satisfaire les besoins physiologiques avant les besoins de sécurité (par exemple, dans une situation où notre propre survie est menacée, on se retrouve tout à coup prêt à prendre des risques).

 

Bien sûr, de manière générale, la plupart des êtres humains arrivent à obtenir une relative satisfaction des 3 premiers niveaux. Mais ce n’est pas souvent le cas en ce qui concerne les niveaux supérieurs.

 

Autrefois, une partie très réduite des êtres humains arrivait à satisfaire son besoin d’estime et son besoin d’accomplissement personnel à travers les métiers qu’elle exerçait. Et c’est compréhensible, car à l’époque, la vie n’était pas aussi confortable qu’aujourd’hui et c’était déjà très bien de satisfaire ses besoins basiques.

 

Mais bien heureusement, les temps ont beaucoup changé. Et aujourd’hui, un grand pourcentage des humains de la planète baigne dans un confort qu’aucun de nos ancêtres n’avait connu auparavant. Et c’est pourquoi de plus en plus de gens cherchent à escalader cette fameuse pyramide afin de satisfaire les besoins d’ordre supérieur.

 

Aujourd’hui, on ne bosse plus seulement pour manger ou pour gagner sa vie, mais surtout pour trouver un sens à ce que l’on fait. On veut trouver une activité qui nous fasse vibrer. On veut pouvoir se lever le matin avec enthousiasme et avec l’envie d’apporter une contribution au monde.

 

Et c’est là que l’Ikigai peut se montrer intéressant !

 

En effet, les Japonais ont une philosophie pour évaluer ce qu’ils appellent l’Ikigai. Cette méthode leur permet de déterminer leurs objectifs de vie, c’est-à-dire, le « pourquoi » ils se lèvent chaque matin. Et, sur l’île d’Okinawa (au sud du Japon), la population détient le record du monde de longévité. En plus d’attribuer ce record à leur hygiène de vie saine, les Japonais y associe une forte corrélation avec leur Ikigai. Selon eux, vivre en accord avec sa raison d’être, permet de vivre zen et épanoui. Et c’est cette joie de vivre qui serait en grande partie responsable de leur bonne santé.

 

Nous allons donc découvrir ensemble cette méthode et on verra qu’elle peut se révéler efficace pour :

–  Ceux qui cherchent une orientation.

–  Ceux qui sont en quête de sens.

–  Ceux qui veulent simplement mieux se connaître.

–  Ceux qui veulent changer de vie.

–  Ceux qui sont en reconversion et qui désirent réévaluer leurs choix professionnels.

 

Trouver sa voie, c’est possible et ce qui est fantastique, c’est qu’aujourd’hui, de plus en plus de jeunes recherchent la passion avant l’argent ! Alors avec autant de passionnés, autant dire tout de suite qu’il fera bon vivre dans le monde de demain. Trêve de blablas, allons découvrir ensemble ce qu’est l’Ikigai.

 

 

C’est quoi l’Ikigai ?

 

Iki, en japonais, signifie « la vie ».

Gaï, signifie littéralement « la réalisation de ce que l’on attend, de ce que l’on espère ».

 

Vivre en accord avec son Ikigai, c’est donc réaliser ce que l’on attend de la vie. Plus communément, on traduit l’Ikigai par notre « Raison d’être ».

 

Comme une image vaut mille mots, voici un petit schéma représentatif de l’Ikigai :

 

Donc, pour vivre en accord avec sa raison d’être, il s’agit de trouver un équilibre entre :

–  Ce que vous aimez faire,

–  Ce dans quoi vous êtes bon,

–  Ce dont le monde a besoin.

–  Et ce pour quoi vous pourriez être payé.

 

Puis c’est au croisement de ces quatre choses que vous pourrez ensuite identifier :

–  Votre passion.

–  Votre mission.

–  Votre vocation.

–  Et votre profession.

 

Et enfin, au centre de ce savoureux cocktail, au carrefour de vos intérêt, se trouve votre Ikigai.

 

Bien sûr, trouver son Ikigai est un travail subjectif ! Nous sommes tous différents et ce dont vous pensez que le monde a besoin, n’est certainement pas ce que pense votre voisin. En ce sens, il n’y a pas de mauvais Ikigai. À moins de vous approprier celui du voisin (parce qu’il rapporte plus d’argent ou pour tout autre raison) …

 

Donc arriver à construire sa vie sur la base de son propre Ikigai, c’est trouver l’équilibre en soi. Le sens que l’on donne quotidiennement à notre vie et à nos actions revêt un aspect essentiel dans notre équilibre.

 

Équilibre  =  Paix intérieure  =  Bonheur

🙂

 

En gros, cette méthode permet de mieux se connaître et d’avoir plus de clarté concernant notre idéal de vie. Et comme on dit, la clarté amène aux bons choix et les bons choix nous amènent à prendre les bonnes décisions. Et en bonus, avoir le sens des priorités devient tout de suite plus facile. Alors autant dire que l’on a tous intérêt à bien se connaître si l’on veut vivre une vie qui vaut la peine d’être vécue.

 

 

Comment découvrir son Ikigai ?

 

Pour faire ce test, c’est très simple !

Prenez une feuille de papier, tracez 4 grands cercles et indiquez les titres.

 

Test Ikigai

 

Puis… À vos crayons ! Cela va demander un petit un travail d’introspection et de réflexion personnelle qui peut prendre plusieurs jours et parfois même plusieurs semaines.

 

En effet, malgré son apparente simplicité, trouver son Ikigaï est bien plus complexe et profond qu’il n’y paraît. C’est une invitation à descendre au plus profond de soi, à creuser, à se regarder en face, et à réaliser ce qui est réellement important pour soi.

 

Prenez votre temps. Ce travail en vaut la peine. Et n’ayez pas peur de rêver. Vous pouvez créer beaucoup de choses en mariant vos passions et vos talents. Un pas après l’autre, avec patience et détermination, vous pouvez créer la vie de vos rêves.

 

 

Aller plus loin :

 

J’espère que cette méthode vous parle et si c’est le cas, je vous invite aussi à découvrir vos priorités de vie. J’ai écrit un article dans lequel je partage que le simple fait de connaître nos priorités de vie nous aide à mieux organiser et planifier nos tâches quotidiennes. En effet en ayant une vision claire de notre destination et de nos priorités, on avance à coup sûr vers nos objectifs et notre idéal. Cliquer ici pour découvrir l’article.

 

 

Et maintenant ?

 

L’essentiel à retenir : en nous plaçant au carrefour de nos intérêts et en construisant jour après jour notre vie sur la base de notre Ikigai, on trouve l’équilibre et la paix intérieure qui conduisent tout droit au bonheur. En effet, vivre en accord avec notre raison d’être, c’est trouver l’équilibre en soi.

 

Voilà, l’essence du message est passée. J’espère que cet article vous a plu, et si c’est le cas, je vous invite à le partager ou à cliquer sur j’aime car cela améliore la visibilité sur Google.

Je vous invite à me laisser votre commentaire car je suis vraiment curieux d’avoir votre retour sur le sujet et je me ferai un immense plaisir de vous lire et de répondre.

 

En tout cas, j’espère que cet article vous aura inspiré et qu’il vous aidera à trouver une voie qui vous correspond afin de vivre une vie plus harmonieuse !

Passez une belle journée 🙂

 

 

 

.

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    116
    Partages
  • 116
  •  
  •  

16 réflexions sur « Comment trouver sa voie avec son Ikigai ? »

  1. Yo toi
    Intéressant ce Ikigai je vais le tester demain pour voir ce que cela donne. Pas toujours evident de determiner exactement ce quon souhaite cest vrai.
    Sinon bon article. Continu Nils cest pas mal.

    1. Bonjour Nathanael,
      Merci pour ton commentaire.
      Je suis content qu’il t’ait inspiré à trouver ton propre Ikigai. Tu verras, c’est un super exercice pour mettre au clair nos idées et ce qu’on veut créer dans le futur.
      À bientôt 🙂
      Nils

  2. Je n’ai qu’une chose à te dire MERCI, cet article tombe à pique, et me parle beaucoup, je m’en vais de ce pas faire mes devoirs ( tracer mes 4 cercles). Quoi qu’il en soit, je ne connaissais pas du tout l’Ikagai, et tu me donnes envie d’approfondir tout cela, aurais-tu un ouvrage à me conseiller sur le sujet ?
    Excellente année pleine de productivité, de bonheur et de réussite à toi !

    1. Bonjour Marie,
      Heureux d’entendre que cet article t’a plut. Je suis d’autant plus heureux qu’il t’inspire à approfondir tes recherches pour trouver ton propre Ikigai 🙂

      Concernant les livres, je sais qu’il y à le livre « Ikigai » de Héctor Garcia et Francesc Miralles (il a de très bons retour sur Amazon.com, par contre sur Amazon.fr, il est un peu moins populaire avec seulement 3 étoiles. Peut être a cause de la traduction ?). Sinon, il y a le livre « Trouver son Ikigaï » de Christie Vanbremeersch qui sortira en Janvier 2018. Je ne les ai pas lu.

      En tout cas, je te souhaite de vivre cette nouvelle année au mieux de toi-même afin de ne cultiver que le meilleur.
      À bientôt 🙂
      Nils

  3. bravo, c’est passionnant
    une coquille à corriger : « je peux… » prend un x et non un « t » comme sur le schéma
    bravo encore pour cette présentation
    Pierre Fradin

    1. Bonjour Pierre,
      Merci pour ce commentaire.
      PS : J’ai corrigé la faute 😉
      À bientôt,
      Nils

    1. Bonjour Sylvie,

      Merci pour ton retour.
      J’ai corrigé la faute..
      L’orthographe, ce n’est pas vraiment mon fort :/

      À bientôt,
      Nils

  4. Intéressant. L’important de trouver son équilibre intérieur est lié à un environnement, aux passions, émotions que l’on ne sait pas accueillir pleinement.

    L’Ikigai permet également de trouver une voie que l’on ne trouve que par les échanges avec l’extérieur. Ce pour quoi, il est nécessaire d’ajouter dans ta vision, Nils, que notre être se trouver équilibré par un entourage de qualité et constructif.

    Merci pour cet article et vidéo.

    1. Bonjour Pierre,
      Merci pour ton retour 🙂

      Je suis complètement d’accord avec toi. Notre environnement extérieur et la qualité de nos relations jouent un rôle majeur pour notre bien-être et notre équilibre intérieur.

      Je pense qu’en nous alignant avec notre Ikigaï, on a toutes les chances de se créer un environnement qui nous ressemble et nous rend heureux.

      Bonne journée à toi,
      Nils

  5. Bonjour,
    Cet article est très intéressant. Je suis tombée dessus en recherchant ce qu’était l’Ikigai. Étant très déçu par des personnes de mon entourage pro mais pas seulement, je suis encore à la recherche du 3ème et 4ème paliers de la pyramide de Maslow; la reconnaissant des autres et l’estime de soi qui pour moi sont très liés. Cet article est inspirant mais le plus dur reste à faire comme à chaque fois… passer à l’action…

    1. Bonjour Véro,

      Je suis content que l’article est pu t’inspirer 🙂
      Eh oui, le plus dur, c’est de passer à l’action.

      Personnellement, ce qui me pousse à rester dans l’action vis-à-vis de mes projets et des changements que je veux apporter dans ma vie, c’est de connaitre mon « Pourquoi » !

      Et un moyen efficace pour déterminer « notre pourquoi », c’est de mesurer le coût de l’inaction : si tu ne poursuis pas les choses qui te font vibrer, où seras-tu dans un an ? Dans cinq ans ? Et dans dix ans ? (Que ce soit émotionnellement, physiquement ou financièrement).

      En faisant ce simple exercice, tu peux identifier le pourquoi qui te poussera à avancer et à passer à l’action.
      C’est notre pourquoi qui alimente notre détermination 🙂

      En tout cas, merci pour ton commentaire et j’espère que cet exercice de l’Ikigai t’aidera à te créer un entourage professionnel qui te convient.

      À bientôt,
      Nils

  6. Bonjour,
    Merci pour cet excellent article. Toutefois, il me semble qu’il y a une coquille dans le dessin:
    – la zone entre « Ce que j’aime » et « Ce dont le monde a besoin » ressemble a la définition de « Vocation »,
    – la zone entre « Ce pour quoi je peux etre payé » et « Ce dont le monde a besoin » ressemble a la définition de « Mission ».
    Etant néophyte, je me trompe peut être.
    Bien a vous

    1. Bonjour Stevan,

      Merci pour ton retour. Concernant le petit schéma, j’ai reproduit le même que dans la documentation dont je me suis inspiré. Personnellement, je l’aime beaucoup tel qu’il est. Ça fait du sens pour moi. Après la définition d’un mot peut varier d’une personne à l’autre.

      Peut-être que quelqu’un d’autre pourra nous donner son avis personnel ?

      Mais inutile de s’éparpiller dans le superflu.

      L’essentiel, c’est de vivre en accord avec notre raison d’être en trouvant un équilibre entre :

      Ce qu’on aime faire,
      Ce dans quoi l’on est bon,
      Ce dont le monde a besoin.
      Et ce pour quoi l’on peut être payé.

      Sur le schéma, les mots « vocation » et « mission » ne sont que des étiquettes.
      Ça a vraiment peu d’importance.

      Bonne journée 🙂
      Nils

  7. Bonjour
    J ai découvert l ikigai grace ai livre de Marielle Barbe ceci est tes complémentaires et je vais approbfondir le sujet pour mon changement de direction
    Merci beaucoup de ce partage
    Krystel

    1. Bonjour Krystel,

      Avec plaisir.
      Bon courage pour ton changement de direction 🙂

      Nils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *